Le cérumen

Le cérumen (mot d'origine grecque repris par la langue latine à partir du mot cera -c'est-à-dire cire) plus communément appelé cire humaine, .est une substance naturelle fabriquée par le conduit auditif externe chez l'homme.

Pour « tordre le cou» à certaines croyances et établir une véritable base scientifique à l'approche du phénomène, il faut retenir plusieurs affirmations:

 

  • C'est une substance composée chimiquement de nombreux éléments:

 

Corps gras (lipides) pour 50%, acides aminés, minéraux (cuivre notamment).

Le pourcentage de corps gras varie selon divers critères:

- ethniques: cérumen « sec» des population asiatiques s'opposant au cérumen « humide» des populations caucasiennes (déterminisme génétique, le locus chromosomique codant pour la qualité de cérumen a été identifié !)

- climatiques: la teneur en corps gras est plus importante en hiver qu'en été.

- pathologiques: une infection respiratoire basse (bronchite) semble favoriser une production plus importante de cérumen.

- individuels: l'âge joue un rôle avec grossièrement une production moins importante chez le sujet âgé, mais sans différence notable entre les deux sexes.

Quoiqu'il en soit, ce cérumen constitue une protection pour l'oreille, par deux méthodes : mécaniques (piégeage des particules étrangères pénétrant dans le conduit auditif) et chimiques (établissement d'un pH acide à la surface de la peau).

 

  • C'est une substance dont le site de production obéit à des critères d'autorégulation et d'auto-élimination.

 

  1. Autorégulation tout d'abord

Le débit de cérumen, variable selon les individus, semble s'accélérer en cas de nettoyage trop fréquent. L'élimination acharnée favorise l'excès de production. Le souci d'une hygiène forcenée peut aller ainsi à l'encontre de l'effet recherché !

  1. Auto-élimination ensuite

Il faut retenir que le système des glandes fabriquant le cérumen est situé dans la peau de l'entrée du conduit auditif sur 8 à 1Ommet seulement sur une zone correspondant au plafond et à la paroi arrière de ce conduit.

Au-delà de ce premier centimètre de conduit (sur les trois centimètres au total) il n'y a pas de cérumen car il n'y a pas de zone de production. Le cérumen qui s'y trouve est le cérumen déposé par un geste de nettoyage au coton tige trop profond.

 

Un geste adapté doit donc se limiter à un geste peu fréquent (une à deux fois par semaine) et peu profond.

C'est à ce titre que la fonction naturelle de la peau sera respectée.

 

Pour aller plus loin:

Bouchon de cérumen, comment l'enlever? Réponse par ici: Bouchon de cérumen, Que faire?

Comment bien se laver les oreilles? Réponse par ici: Nettoyage des oreilles les bons gestes