L'histoire du sonotone et de l'appareil auditif

C'est au 17 ème siècle, bien avant la création de la société Sonotone, que le premier cornet acoustique apparait dans des écrits suite à son invention par un chirurgien Français, le Docteur Claude-Nicolas LE CAT.

 

Bien avant l'apparition du Sonotone, ces cornets en cuivre ou autre alliage permettaient de recueillir les ondes sonores et les conduire directement dans le conduit auditif en permettant alors un gain compris entre 5 et 10 db. Ces cornets, ancêtre des Sonotone, pouvaient prendre différente tailles et différentes formes et ont été largement utilisés jusqu'au début du 20ème siècles. A noter que des grandes versions ont également fait office de radar accoustique pour prévenir de l'arrivée d'avion lors de la première guerre mondiale ( voir article sur Radar acoustique).

 

L'histoire moderne de l'appareillage auditif est principalement liée à celle de l'entreprise Sonotone devenue même éponyme pour "appareil auditif". Cette entreprise américaine, dont le siège se trouvait à New-York, a été l'un des acteurs les plus importants dans la conception, le développement et la commercialisation d'appareils auditifs tout au long du 20ème siècle. En 1930, les premiers Sonotone utilisent alors des lampes radio, ils se branchent sur des grosses batteries.

 

Dans les années 50-60, avec le développement du transistor, le Sonotone devient portable mais se glisse encore difficilement dans une poche de veste ou de pantalon et transmet le son aux oreilles grâce à un simple écouteur. En 1957, Sonotone miniaturise encore ses appareils jusqu’à permettre de les glisser derrière l’oreille avec le Sonotone 333 BTE (behind the ear). Ce sonotone, utilisant la technologie analogique, commence alors à prendre la forme que nous connaissons aujourd'hui.

 

La notion de" prothèse auditive" ou aide auditive réglée par un professionnel apparait dans les années 80 avec des appareils auditifs à programmation numérique et utilisant une amplification analogique. Cette technologie analogique est abandonnée au milieu des années 90 pour laisser place à la technologie numérique.  Cette dernière, encore utilisée aujourd'hui est plus précise et permet d’offrir un son de meilleure qualité. Le terme de Sonotone devient alors progressivement desuet. Il existe aujourd'hui deux types de prothèses auditives: les intra-auriculaires qui se glissent dans le conduit auditif et les contours d'oreilles qui se glissent derière l'oreille

Enfin, l’arrivée à la fin des années 2000 de produits dits « assistant d’écoute » utilisant les dernières technologies numériques a permis d’offrir une réponse « prête à porter » efficace pour les gênes auditives légères. Ces assistants d’écoute haute technologie, n'ont plus rien à voir avec l'antique sonotone et contribuent, par leur prix raisonnable, à rendre plus accessible une solution d’aide à l’audition.

Il existe aujourd'hui des appareils inspirés du sonotone à tous les prix, et il est même possible de trouver un sonotone vendu en ligne sur internet.