Les médias en parlent

Vendredi, 24 Janvier, 2014

Article sur Le Parisien

"Sonalto, qui a secoué le marché en lançant au prix de 299 € un appareil dénommé Sonalto, destiné à compenser la presbyacousie (perte d’audition liée à l’âge). Ce nouveau venu avait aussitôt suscité la colère des audioprothésistes chez lesquels le prix des prothèses oscille entre 1500 et 2200 € pièce… Un prix jugé d’ailleurs excessif par la Cour des comptes dans un rapport en novembre dernier, qui dénonçait le faible taux d’équipement des Français : 15% seulement de la population concernée, contre 40 à 50% chez nos voisins."

Vendredi, 24 Janvier, 2014

L'assistant d'écoute Sonalto était présent au JT de TF1 de 20h le Jeudi 11 janvier 2014.

La justice a donné raison, le mois dernier, à une pharmacienne de Saint-Germain-en-Laye qui vendait des assistants d'écoute Sonalto.
Un reportage qui fait le point sur la situation.

Avec une interview de Maxence Petit Co-fondateur de Sonalto.

Reportage visible Ici

Le syndicat d’audioprothésistes qui voulait faire interdire la vente en officine de l’assistant d’écoute Sonalto, perd le procès qu’il avait intenté à une pharmacienne des Yvelines pour exercice illégal de la profession.

UFC Que choisir vous explique la situation Ici

Vendredi, 24 Janvier, 2014

Sonalto était présent sur le 19/20 de France 3 le dimanche 12 Janvier 2014

Nouveau reportage suite à la relaxe de la pharmacienne dans son procès face au syndicat des audioprothésistes pour "exercice illégale de la profession".
Reportage visible à la 17eme minute de la vidéo

Les malentendants souffrent, les audioprothésistes prospèrent. Seuls 20 % des 6 millions de malentendants sont appareillés. Les tarifs pratiqués par les audioprothésistes et leur volonté de maintenir leur monopole enfoncent les populations les plus fragiles dans l'isolement. La Direction de la concurrence enquête.

Pour lire la suite rendez-vous sur l'article Mediapart.

En France, seuls 15% des malentandants sont équipés d'appareils en raison notamment du prix trop élevé des prothèses auditives. La Cour des comptes recommande une réforme du système.

La Cour des comptes alerte aussi sur le marché des prothèses auditives. Les sages craignent en effet que ce secteur en croissance «prenne le même chemin que l'optique», souligne Le Parisien. L'institution de la rue de Cambon - qui qualifie le marché de l'optique de «peu concurrentiel, opaque et cher» - dénonce également certaines dérives en matière d'audioprothèses.

Après la guerre des lunettes loupes, la bataille des aides auditives bat son plein. Les syndicats d'audioprothésistes attaquent sur plusieurs fronts l'assistant d'écoute «Sonalto» de la société Sonalto. Cet appareil sans réglage est vendu sans ordonnance en pharmacie et sur Internet au prix de 299 euros par oreille, alors que les audioprothèses classiques coûtent en moyenne 1 800 euros.

Vendredi, 8 Février, 2013

Depuis peu, les jeunes entreprises Tinteo et Sonalto font, elles, le pari du prêt-à-porter, en proposant l'assistant d'écoute en cas de gêne auditive légère. L'appareil n'oblige ni à un examen chez l'ORL, ni au suivi chez l'audioprothésiste. Bénéficiant de la technologie numérique, il est préréglé. Peu sophistiqué, il est moins cher.

Après les lunettes loupes vendues sans ordonnance et à petits prix, les assistants d'écoute débarquent dans les pharmacies.
Lancé par Sonalto, une start-up parisienne, le nouvel appareil, baptisé «Sonalto», ne nécessite ni prescription médicale, ni empreinte du conduit auditif, ni réglage par un professionnel.

Samedi, 15 Décembre, 2012

[...] Sonalto petit appareil apparu l'an dernier et destiné à ceux qui commencent à être gênés par une audition moins fine qu'auparavant. Sonalto est en vente libre en pharmacie, généralement pour moins de 300 € pièce. Selon deux réglages possibles, il amplifie les sons moins bien perçus avec l'âge

[...] Ce marché de un milliard d'euros porté par les baby-boomers est chamboulé par l'arrivée d'une start-up sans complexe [...] Sonalto séduit les personnes dont l'ouïe a légèrement baissé, et qui surveillent leur porte-monnaie

« J’ai testé Sonalto, parce que s’équiper d’appareils de marque, à 2000 € par oreille, cela était au-dessus de mes moyens », affirme Camille, une octogénaire d’Issy-les-Moulineaux qui souffrait de gêne auditive, « surtout dans les restaurants, lorsque...

Lire la suite: www.leparisien.fr

Pages